« Autun, capitale des Langues anciennes »

La Legio VIII Augusta, à laquelle Hélène Gallois, présidente d’AUSPEX, appartient, organise une action de promotion en direction du grand public et contribuera certainement au rayonnement de nos disciplines et de l’Antiquité.

Vous trouverez en pièces jointes des documents de présentation de la Legio VIII  ainsi que de ces journées, qui se tiendront les 10 et 11 mars 2018.

depliant-legio-avril2015web

Autun, capitale des langues anciennes

FESTIVAL EUROPEEN LATIN GREC – EUROPE IN LOVE 2018

Participez sur la toile à l’événement « Europe in love » !

Quoi ? Créer une vidéo de lecture scénographiée (en latin) du rapt d’Europe (Ovide, Métamorphoses, II, 833-875)

Quand ? Diffusion sur la toile à partir du 22 mars 2018

Où ? Où vous voulez !

Le 23 mars 2018, le FESTIVAL EUROPEEN LATIN GREC mettra à l’honneur Les Métamorphoses d’Ovide en organisant une lecture publique ouverte à tous. Record à battre : les 5000 lecteurs (issus de 27 pays !) de l’édition Odyssée 24 !

Pour compléter cet événement et célébrer l’ « année européenne du patrimoine culturel », le festival lance « Europe in love », projet numérique inédit dédié tout à la fois à l’Europe, à la culture grecque et à la littérature latine.

L’objectif ? Diffuser sur Internet une collection européenne de vidéos consacrées au mythe d’Europe lu … en latin ! Pas de panique cependant : l’imagination et la créativité des groupes de lecteurs permettra de rendre la lecture attrayante et intelligible pour tous !

Comment participer au projet « Europe in love » ?

1 – Rassembler un groupe de lecteurs.

2 – Réaliser une petite vidéo (durée 4 minutes maximum) :

Bande-son :

Elle sera constituée de la lecture expressive, à plusieurs voix et en latin, du passage des Métamorphoses d’Ovide consacré à l’enlèvement de la princesse phénicienne: livre II, vers 833 à 875 (éventuellement avec accompagnement musical).

Images :

Elles offriront une « traduction visuelle » originale et créative (éventuellement humoristique) du texte d’Ovide : mise en scène, chorégraphie, mime, ombres chinoises, marionnettes, illustrations, créations plastiques, support numérique, film d’animation, etc. En cas de spectacle «vivant» (mise en scène, chorégraphie, mime …), les lecteurs pourront jouer eux-mêmes ou s’adjoindre les services d’autres intervenants.

3 – Une fois la vidéo réalisée, envoyer le lien à l’adresse inscription@festival-latingrec.eu , avec les informations suivantes (indiquer en objet « Europe in love ») :

1Nom du responsable

2Statut du responsable (enseignant, étudiant, comédien, particulier…)

3Adresse postale complète du responsable (pour l’envoi de documents)

4Le cas échéant, nom et adresse complète de la structure organisatrice (école, collège, lycée, université, association …)

5Durée de la vidéo

6Nombre de participants

7Age des participants (s’il s’agit de scolaires)

8Nature des images (mise en scène, chorégraphie, création plastique …)

La (Grande) Bretagne romaine, le mur d’Hadrien et les Dames de Vindolanda.

DE L’ASSOCIATION GUILLAUME BUDE AUX MEMBRES DE L’ARELAN.

Conférence de Jean-Pierre DUBOIS.

La (Grande) Bretagne romaine, le mur d’Hadrien et les Dames de Vindolanda.

Mardi 28 novembre 2017 à 17 heures 30.

Bibliothèque de la Faculté des Lettres. Campus Carlone.

98 Boulevard Edouard Herriot.

06200 Nice.

Chères collègues, chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence que donnera Jean-Pierre DUBOIS sur d’importantes découvertes archéologiques qui ont considérablement enrichi notre connaissance de la vie quotidienne dans les campements militaires romains établis aux confins septentrionaux de l’Empire, au nord de l’Angleterre, dans les quatre premiers siècles de notre ère.

En effet, en 1973, des archéologues ont découvert dans le campement de Vindolanda, connu aussi sous le nom de « fort romain de Chesterholm », situé sur le trajet de la Stonegate, juste au sud du célèbre mur d’Hadrien, un lot de tablettes en bois dans un remarquable état de conservation. Ces tablettes sont couvertes d’écriture à l’encre. De nombreuses autres tablettes semblables ont également été découvertes depuis cette date. Il s’agit de correspondances administratives et privées échangées par les légionnaires romains cantonnés sur place et leurs familles, notamment leurs épouses. C’est pourquoi Jean-Pierre DUBOIS a intitulé sa conférence « La (Grande) Bretagne romaine, le mur d’Hadrien et les Dames de Vindolanda ». Il décrira ces tablettes qui témoignent du quotidien des troupes romaines durablement installées le long du mur d’Hadrien avec femmes et enfants et il expliquera leur importance archéologique et historique en illustrant son propos.

Cette conférence aura lieu le mardi 28 novembre prochain, à 17 heures 30, à la bibliothèque de la Faculté des Lettres, Campus Carlone, 98 boulevard Edouard Herriot à Nice. Elle est ouverte à tous et gratuite et nous vous proposons d’y amener vos amis si vous le souhaitez.

Beaucoup d’entre vous connaissent Jean-Pierre DUBOIS, notamment pour avoir suivi le passionnant cycle de conférences qu’il a donné pour l’Association Guillaume Budé sur le cinéma et l’Antiquité et parce qu’il a été notre guide, nous faisant partager son savoir et découvrir sur place ce qu’a été la présence romaine en Angleterre, lors du voyage organisé par l’ARELAN en 2014. C’est pourquoi nous vous attendons nombreux le 28 novembre.

En attendant, nous vous adressons nos plus amicales pensées.

Pour le Bureau,

Marie-France JOUHAUD.